Une croisière en Alaska pour se laisser éblouir par des glaciers géants

Envie d’un séjour fantastique ? Exit les tropiques et le soleil bien que toujours tentants. Certes, l’Alaska convie les amoureux de la nature à un autre panorama tout aussi riche en faune, mais surtout présentant d’imposants glaciers. Le tout, dans le cadre d’une croisière alliant aventure et détente pour vivre des instants mémorables.

Faire le bon choix de croisière pour l’Alaska

Une fois la date de départ fixée, le plus important revient à bien choisir sa croisière pour visiter ce pays et ses merveilles. Les futurs vacanciers peuvent trancher entre deux options dont l’exploration du Passage Intérieur ou la visite du golfe d’Alaska. Le premier s’avère plus intéressant et populaire, bien que le second n’en demeure pas en marge. Tant qu’à faire, autant opter pour un itinéraire pour partir à la découverte de jolies villes dont Sitka, Ketchikan… Plus important encore, les plaisanciers n’ont pas à oublier qu’ils partent pour sillonner les grands glaciers faisant la renommée du pays. Ces critères entrent en ligne de compte dans le choix de la croisière en Alaska.

Une croisière… passant par le parc national de Kenai Fjords

La croisière en Alaska convie surtout à la découverte des panoramas de glace. Lors de cette virée, le petit navire effectue normalement un détour pour permettre aux invités à bord de contempler le parc national de Kenai Fjords. Cette zone recluse du pays invite à la découverte des glaciers aux beaux reflets bleus. Les passagers à bord peuvent admirer les fjords tout en ayant l’impression de frôler les icebergs géants. Toujours en naviguant, les voyageurs ont l’opportunité de prendre en photo différents animaux de la riche faune de cette partie du monde. Ainsi, lions de mer ou oiseaux aquatiques au rendez-vous.

Quelques glaciers à ne pas manquer

Lors de la croisière en Alaska, les visiteurs ne manquent pas le Glacier Bay offrant un spectacle époustouflant sous le soleil. Voici une image éternelle d’un glacier gigantesque atteignant soixante mètres de haut qui plongent au creux de la baie tout en se détachant de leurs parois. Ce bel univers se pare alors de divers icebergs flottants uniquement accessibles par voie maritime ou aérienne à défaut.

Dans la même optique, le Hubbard Glacier demeure aussi visible à l’autre bout de Yakutat Bay. Sa glace d’un bleu translucide ne laisse pas les adeptes de photographie indifférents. Voilà une expérience qui reste gravée en mémoire à jamais. Ce spectacle saisit encore plus lorsque le bloc de glace ou l’iceberg glisse sur la coque du bateau.

Où partir en voyage ?
Les escales principales des croisières en Afrique noire